Cliquez sur la galerie ci-dessous pour visualiser les images en plein écran.

Félix Vallotton, intimité(s) …et le regard de Jean-Philippe Toussaint

Gravures de Félix Vallotton
Barbe noire, récit introductif de Jean-Philippe Toussaint
Présentation de Katia Poletti

80 pages – 190 x 265 mm.
Reliure cousue, cartonnée.
Couverture sur papier texturé Efalin avec un marquage à chaud rouge, tranchefil.
Imprimé sur Munken Print White 115 g
Prix TTC France : 24 €
ISBN : 978-2-490393-05-3

Les plus belles gravures intimistes de Vallotton dans le regard de Jean-Philippe Toussaint.

En 1898, Félix Vallotton publie sa célèbre série Intimités, dix gravures rassemblées dans un portfolio par les éditions de La Revue blanche. Il ne sera tiré que 30 exemplaires de cette série, ce que Vallotton regrettera ensuite, lui qui détruisit les matrices en bois pour garantir ce tirage limité.

Cet ouvrage présente ces dix images, désormais mythiques, accompagnées de la série Les Instruments de musique et de nombreuses autres gravures aussi célèbres que La Paresse, Le Bain ou encore La Nuit et L’Émotion.

Un livre magnifique où le regard de Jean-Philippe Toussaint nous accompagne dans l’œuvre intimiste de Vallotton et où l’érudition de Katia Poletti nous permet d’atteindre les mystères profonds de ces images qui sont parmi les plus importantes de la gravure moderne.

Jean-Philippe Toussaint est lauréat du Prix Médicis 2005 pour Fuir, du Prix Décembre 2009 pour La Vérité sur Marie publiés aux Éditions de Minuit.
Historienne de l’art, Katia Poletti est conservatrice de la Fondation Félix Vallotton, Lausanne.

Podcast


À écouter, un moment tout en profondeur et en intelligence : Jean-Philippe Toussaint parle de Félix Vallotton dans l’émission Demandez le Programme sur Musiq3 – RTBF de Camille De Rijck.

La presse en parle…

«Sous la plume noire de l’écrivain, la série de gravures sur bois du génial et corrosif Félix Vallotton devient encore plus noire. Pourquoi ce silence ? Qui a trahi ? Quelqu’un va t-il mourir ? Conjectures littéraires et planches délectables…» TÉLÉRAMA

«Perdez-vous dans ces scènes équivoques, sensuelles, ironiques.» Nicolas Demorand – FRANCE INTER

«Chez Vallotton, l’économie du trait dramatise l’enjeu de la scène, point de fioritures. (…) Vallotton est au sommet de ses recherches graphiques.» Sean Rose – LIVRES HEBDO

«Toussaint les a regardé vivre; s’invitant dans ces intérieurs bourgeois, il a scruté les non-dits et fendu l’atmosphère parfois asphyxiante. Mais il ne raconte pas; son intervention joue sur le terrain de la subtilité comme la gouge de l’artiste : il insinue et se fait tout un polar des « Intimités » de Vallotton, avant de se retirer sur la pointe des pieds pour laisser le lecteur, désormais conditionné, dénouer les intrigues et nouer ses propres interprétations.»  Florence Millioud-Henriques – LA TRIBUNE DE GENÈVE

«Dans cette magnifique édition de gravures de Félix Vallotton, Jean-Philippe Toussaint part sur les traces du graveur, illustrateur, peintre et romancier (…). Présenté par Katia Poletti, édité par Martin de Halleux, le recueil reproduit magistralement la série Intimités ainsi que Les instruments de musique ou encore La paresse, L’assassinat, La nuit. Dans un court texte intitulé Barbe noire, Jean-Philippe Toussaint décrypte l’univers énigmatique, l’atmosphère étrange au fil d’une flânerie onirique qui tient à la fois de l’enquête criminelle et d’une revisitation du conte de Perrault. Le secret des choses ne se révèle qu’à ceux et celles qui transgressent tout en ayant en leur possession le sésame.» Véronique Bergen – LES CARNETS DE L’INSTANT

«En cet automne 2019, une publication remarquable, celle du livre, « Félix Vallotton, Intimité(s)…et le regard de Jean-Philippe Toussaint », un ouvrage à lire ou à feuilleter, pour s’emplir le regard des troublantes atmosphères des gravures de Félix Vallotton, l’artiste qui renouvela l’art de la xylographie.» Nadja Viet – FRANCE INTER

«Au-delà de sa couverture qui brille, «Félix Vallotton intimité(s)» est à la fois un livre d’art et pas un livre d’art… Précis, expert, il informe ; incitatif et romanesque, il inspire.»  Florence Millioud-Henriques – 24 HEURES

«C’est un très beau projet, un livre d’art qui s’appelle «Félix Vallotton, intimité(s)». Cela a été comme un défi. On m’a demandé de porter un regard subjectif sur le travail de Vallotton et j’ai essayé de découvrir ce qui se cachait derrière les apparences des scènes intimes représentées dans les gravures.» Jean-Philippe Toussaint dans PARIS MATCH

«Conformément à leurs habitudes, les éditions Martin de Halleux proposent un livre au contenu rare et de qualité.» LES ARTS DESSINÉS

«Jean-Philippe Toussaint livre Barbe noire, une rêverie dans les œuvres de Vallotton, offerte au lecteur comme une clé d’entrée dans le jeu de miroirs des IntimitésAntoine Oury – ACTUALITTÉ


«Le noir et le blanc se renvoient la balle sans aucun entre-deux pour raconter avec éclat la plus petite des comédies humaines.» Maxime Gueugneau – KIBLIND